JOURNAL DE COUNTRYSTAT

08/10/2012

LA REUNION CONSULTATIVE ET DE FORMATION AVANCEE DES POINTS FOCAUX COUNTRYSTAT TENUE A EBOLOWA DU 16 AU 18 JUIN 2010

 

 Le projet  CountrySTAT-Cameroun a organisé du 16 au 18 juin 2010 la deuxième réunion consultative suivie d'une formation avancée des  points focaux à Ebolowa dans la salle de réunion de l'Hôtel La Mvila sous la conduite de monsieur AYISSI Timothée, Directeur des Enquêtes et Statistiques Agricoles au MINADER, agissant en qualité de Coordonnateur National dudit Projet.

 

Délégué par le Représentant de la FAO au Cameroun empêché, monsieur ZONGO Paulin, a ouvert les travaux sur lesquels le Groupe Technique de Travail CountrySTAT s'est étendu, non sans rappeler les objectifs de la rencontre ainsi que les attentes du projet. Il a également relayé les satisfactions et les encouragements des Responsables au siège de la FAO à Rome.

 

Pendant trois jours les points focaux venus de plusieurs structures : certains ministères et certains instituts producteurs des données dans le domaine agricole et alimentaire notamment le MINADER, le MINEPIA, le MINCOMMERCE, le MINEPAT, le MINEE, le MINFI (Direction Générale des Douanes) le MINFOF, l'IRAD, l'INS, le BUCREP, se sont attelés d'abord à collecter, harmoniser et actualiser les tableaux objet du projet selon les normes et exigences de la FAO. Ils ont bénéficié par la suite d'une formation avancée sur PX-Publisher, un logiciel de diffusion et d'administration de données afin de les rendre plus efficients et plus productif via internet. Ceci les permettra plus tard à déposer directement leurs travaux sur le site de CountrySTAT-Cameroun sous l'égide du Secrétariat National dudit projet.

 

Le Secrétariat National (Monsieur NDJE-AYEHA Jacques Robert et Monsieur NDZODO Damien)  a assuré les modules d'enseignements et évalué le travail abattu par les points focaux.

 

Les participants ont acquis non seulement les outils nécessaires, mais surtout ont fait leur les objectifs du projet. S'approprier un nouvel outil de travail est bien le maître mot afin que chaque point focal soit efficient. Le défi dans le domaine de l'Agriculture et du monde rural ne concerne plus seulement la mécanisation, les méthodes culturales ou la maîtrise de l'eau, la FAO offre à travers le Projet Country STAT un instrument de travail fiable et puissant à vision panoramique.

 

Le Projet CountrySTAT faut-il le rappeler est un système intégré pour les statistiques nationales sur l'alimentation et l'agriculture développé par la FAO en vue de faciliter l'harmonisation et la mise en commun des données relevées provenant de multiples sources variées afin de permettre la formulation de politiques cohérentes et adaptées aux situations auxquelles doivent faire face un pays, une région, les consommateurs, les producteurs ainsi que les chercheurs.

 

Il s'agit de permettre au gouvernement de prendre de bonnes décisions, d'adopter les politiques alimentaire et  agricole et sortir le monde rural de la paupérisation, de relever son niveau de vie et surtout de le mettre à l'abri de l'insécurité alimentaire. Développer une synergie régionale et sous régionale tout en multipliant les sources de données fiables dans le but de mieux contribuer à l'épanouissement des populations tant rurales qu'urbaines est également l'objectif du projet. Il s'avère un outil de travail  et de décision tant pour les consommateurs, les chercheurs que les producteurs.

 

Cet outil tombe pile pour le Cameroun qui a l'ambition de devenir un  pays émergent d'ici 2035 car CountrySTAT offre une base solide des statistiques. Le Cameroun pour ce faire, dans l'obligation d'asseoir un système d'information efficace en matière agricole et alimentaire,  ne trouverait-il pas là une réponse à ses besoins ?